Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association des Brancardiers
et Infirmières de l'Île de France
A.B.I.I.F. - Association des Brancardiers et Infirmières de l’Ile de France
fermer

Les Biennales des Jeunes Hospitaliers francophones

Les Biennales des Jeunes Hospitaliers francophones


Les Biennales

Créées au début des années 90, cette réunion de jeunes hospitaliers a lieu tous les 2 ans.

Elle est organisée par une hospitalité à laquelle il est demandé de s'en charger 4 ans à l'avance.

Pendant 3 jours, au cours du week-end de la Pentecôte, les jeunes sont réunis autour :

  • d'un thème spirituel
  • de temps de partage appelés « carrefour »
  • de découverte des autres hospitalités
  • d'échanges de techniques et de bonnes pratiques


Cette année 2014, 90 jeunes se sont penchés à Dax sur le thème : "Osez la charité avec Saint Vincent de Paul".
L'ABIIF y était, représenté joyeusement par Caroline, Victoria, Marie, Rémi, Loup et Louis.

 

Voir les  photos de la Biennale 2014 à Dax


Qu'avons nous vécu pendant ces 3 jours : 

Marie : "J'ai découvert des approches différentes du service et de la notion de pèlerinage. Un partage de connaissances et d'expériences, des amis à revoir, sur Lourdes ou ailleurs. Prise de conscience que l’ABIIF est très dynamique et a un rayonnement important."

 

Louis : "J’ai vécu une révélation spirituelle sur la charité à la rencontre de Saint Vincent de Paul.

Je me suis rendu compte que des jeunes partout en France sont motivés pour servir. Il est rafraichissant et encourageant de rencontrer d'autres jeunes avec la même motivation que celle que l’ABIIF me procure"

 

Caroline : "Les moments de partage m’ont permis de parler de mon engagement auprès de mon hospitalité et de savoir ce que pensaient les autres jeunes quand ils ont commencé à aller à Lourdes. Ce week-end a été riche en émotion et intense au niveau de la foi"

 

Victoria : "Cela m’a permis d'échanger sur le service et mettre en lumière ce qui pourrait être attractif pour des personnes qui ne sont pas forcément pratiquantes"


Pour en savoir plus
Lire l'article paru dans La Croix

Contacter Louis, Rémi, Marie, Victoria ou Caroline qui se feront un plaisir de vous en dire plus ! ici