Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association des Brancardiers
et Infirmières de l'Île de France
A.B.I.I.F. - Association des Brancardiers et Infirmières de l’Ile de France
fermer

Pèlerinage 2014

Pèlerinage 2014 - Thème : "Lourdes, la joie de la conversion"
du 13 au 17 avril 2014

Déroulement

L'ABIIF est parti à Lourdes avec 795 Pèlerins (2 trains TGV réservés à cet effet). Plus de 505 hospitaliers bénévoles (brancardiers et infirmières), dont 14 aumôniers, 15 médecins, 15 infirmières Diplômées d'Etat (DE), 1 Kiné, ont accompagné dans leur démarche spirituelle 273 malades ou handicapés (enfants, adultes) et personnes âgées et 17 accompagnants.

 

Départ du train à la gare Paris-Montparnasse le dimanche 13 avril vers 12h00 avec  une arrivée à Lourdes vers 19h, où "l'Hospitalité Notre Dame de Lourdes" accueille nos Pèlerins et les prend en charge pour les conduire à "l'Accueil Notre-Dame", lieu de leur résidence durant ces 5 jours.

Retour à Paris-Montparnasse le Jeudi 17 avril vers 16h10 après un départ de Lourdes vers 9h00 (levée vers 5h00 de nos Pèlerins malades ou handicapés).

Le Thème 2014 "Lourdes, la joie de la conversion"

Envoi
Notre-Dame de Lourdes,
le coeur plein de confiance
nous nous tournons vers toi.
Notre prière en ce jour
rejoint celle de tous les pèlerins qui,
de jour comme de nuit, marchent vers toi.
Ils contemplent ton visage de lumière, près des eaux vives de la source de Massabielle.
Ils te chantent dans le grand fleuve de lumière
qui le soir se répand dans la nuit.
Mère de toute grâce, femme de l’espérance, aube de l’Evangile, guide-nous à la suite de ton fils
sur le chemin de l’Evangile.

Tu connais nos marches de nuit, le poids de nos peines, et ce trésor d’espérance qui veille en nous, attendant l’aurore.
Garde-nous, comme toi, disponibles à Dieu
chaque jour de notre vie.
Amen.

Pourquoi la Joie de la Conversion ?

Tout d’abord, il s’agit du thème pastoral de l’année 2014 proposé par les sanctuaires. Ce thème va nous permettre, à nous pèlerins, de nous engager sur le chemin de la conversion. Vous allez voir que c’est un merveilleux cadeau.

CONVERSION, QUID ? JE SUIS DEJA BAPTISE, JE NE VAIS PAS ME RECONVERTIR ?

La conversion ne désigne pas seulement l’acte par lequel une personne découvre la foi et la spiritualité. Dans la Bible, les mots pénitence et conversion signifient "se tourner vers". Se convertir, c’est se tourner vers Dieu. C’est ouvrir son coeur et son intelligence à DIEU et, avec sa grâce, réaliser de véritables changements dans notre existence. Et pour cela, il est nécessaire que l’on s’éloigne du péché. Nous sommes TOUS appelés à la conversion.

JE DOIS DONC ME CONVERTIR TOUS LES JOURS ?

En quelque sorte, oui. Au quotidien, le péché nous guette. Il est l’obstacle à la joie promise par le Seigneur. Dans tous nos actes du quotidien, nous sommes appelés à changer notre coeur et donc à nous rapprocher au plus près du chemin montré par le Seigneur pour accéder à la plénitude de la joie.

MAIS COMMENT JE ME CONVERTIS ?

La conversion nécessite écoute et abandon. Ce pélerinage est l’occasion de prendre ce temps et d’avancer, sur le chemin de notre foi.

Un sacrement nous est offert pour nous convertir: le sacrement de réconciliation. Aussi appelé sacrement de conversion, il réalise l’appel de Jésus à la conversion et la démarche de revenir vers le Père dont on s’est éloigné par le péché. Aussi appelé sacrement de pénitence, il consacre la démarche personnelle et ecclésiale de conversion où nous acceptons la rencontre. Il est appelé aussi sacrement du pardon puisque par l’absolution du prêtre, Dieu nous accorde « le Pardon et la Paix ».

ET A CE MOMENT LA, JE DOIS ME SENTIR JOYEUX ?

Le péché est le véritable obstacle à la joie promise par le Seigneur. Par la conversion et la réconciliation, et par la rencontre avec le Seigneur, qui nous invite au pardon des péchés, un chemin de vraie joie et de liberté nous est offert. Serons-nous prêts à le prendre ? Ce pèlerinage nous offre un accès privilégié à cette joie, tant recherchée, et enfin offerte.

Acceptons-la comme Bernadette !

A chaque jour son pas sur le chemin de la conversion

La surprise de la rencontre

Le chemin de la conversion débute par la rencontre avec le Seigneur, thème de ce premier jour. Que faisons-nous tous ici ? Qu’est ce qui nous réunit ? Nouveaux comme anciens, nous avons fait un premier pas pour découvrir ce que le Seigneur a à nous offrir. Notre démarche, partir en pèlerinage à Lourdes, nous permet de débuter ce chemin inattendu. Tout comme Marie est venue à la rencontre de Bernadette, regardons le Père qui vient à nous !

L’appel est une invitation

Nous répondons, en réalité, à un appel, à l’initiative du Seigneur. Jésus ne se présente pas aux curieux. Nous recevons l’appel du Seigneur comme une grâce. Dieu veut notre bonheur. Il nous appelle à venir et nous invite à suivre son fils, pour qu’Il nous délivre du péché. Rencontrer Dieu implique un appel à la conversion. Dieu appelle les pécheurs que nous sommes à nous tourner vers lui, à changer de direction. Apprenons à reconnaitre cet appel et à le recevoir au quotidien !

Le pardon, une grâce offerte à notre liberté

Mardi, vous pourrez répondre à l’appel par le sacrement de réconciliation. La conversion est un retournement du coeur. Nous est donnée la possibilité de reconnaitre notre faiblesse, de pleurer sur nos péchés, de nous libérer, et de nous tourner vers le Père pleins de confiance dans sa miséricorde. Le Pardon nous est donné. Débarrassons-nous de nos péchés et avançons !

La joie de la conversion, promesse de vie éternelle

Mercredi, nous serons dans la joie d’avoir reçu ce pardon, cet amour du Seigneur. La conversion représente la joie de la rencontre et la promesse du bonheur. La joie est un don autant que le fruit de notre conversion.

Par cela, Dieu nous prépare à la plénitude de la joie que nous retrouverons dans le ciel. Goûtons-y ensemble, retrouvons-la dans notre coeur et partageons-la.

La joie de la conversion est une mission

Enfin, cette joie débordante est communicative. La nature de la joie de la conversion est de nous faire découvrir que nous sommes aimés de Dieu, chacun comme des êtres uniques. Cette joie sera complète si tous les gens qui nous entourent.

Programme

Dimanche 13 avril
"Voici que ton Roi vient à toi"
La Rencontre


Départ (Gare Montparnasse)
Présentation en salles
Messe des rameaux
Présentation du Thème
Chapelet
Arrivée à Lourdes

Monseigneur Golfier témoigne

Nous partons pour un grand voyage. Déplacement en train pour commencer notre pèlerinage. Nous allons
à la rencontre de Marie qui nous accueille à Lourdes, pour avec elle, vivre un chemin de conversion.
Grâce à Marie, il se fait dans la joie : joie de nos découvertes : le TGV, les infirmières, les brancardiers,
les médecins, les aumôniers, nos voisins de chambre…
Nous vivons cette longue procession des Rameaux, avec Jésus en chemin vers Jérusalem… vers le don
de sa vie. Saint Paul nous éclaire par sa conversion, en chemin aussi, vers Damas. La Lumière de Dieu l’éblouit, il accueille la Joie d’une vie nouvelle. Bernadette s’est déplacée aussi du cachot à la grotte
de Massabielle. L’appel de Marie va remplir sa vie.
Elle découvre la Joie de Dieu en elle. Marie quant à elle ne se déplace pas de la même manière, puisqu’elle est toujours avec nous. Mais elle manifeste sa présence. Elle invite à la Pénitence, c’est-à-dire au retour v
ers son Fils. Marie au service de Jésus nous transmet sa Joie.
Alors bon voyage.

Lundi 14 avril
"Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs, pour qu’ils se convertissent"
L’Appel

9h30 : Messe (Bernadette côté Grotte)
           Temps en salle sur le thème du jour et présentation de la Procession eucharistique.
           Présentation des piscines ou du Sacrement de Réconciliation.
15h30 : Chapelet à la Grotte
17h :  Procession Eucharistique› (Animation ABIIF)
21h : Veillée Mariale

Père Stéphane Gravereau témoigne

Alors que nous progressons dans notre pèlerinage et dans la Semaine Sainte, nous sommes accompagnés par Bernadette qui au fur et à mesure de sa rencontre avec Aquero transforme son coeur.
Au travers de cette petite fille sans éducation, de notre présence, nous, faibles ou bien portants,
nous découvrons un des mystères de la foi, un des mystères de Lourdes : Dieu appelle toute personne,
sans restriction.
Depuis l’interrogation de Dieu à Adam : « Où es-tu donc ? » (Gen 3, 9) jusqu’à nos jours, Dieu appelle l’homme. La réponse de l’homme a toujours été libre, la réponse de l’homme a toujours été un acte de foi !
De la curiosité première de Bernadette et de son entourage, nous voyons la voyante progresser
sur le chemin d’une configuration de son coeur à celui de Dieu.
Aussi, lorsque nous prenons l’exemple de Saint Augustin, nous percevons que c’est par la lecture
de la Sainte Ecriture que son coeur a été transformé afin de répondre à l’appel de Dieu qui raisonnait
depuis longtemps mais qu’il ne réussissait à entendre. C’est de la fange de la grotte que jaillit une source, c’est de notre péché que nous sommes appelés à la conversion pour suivre Dieu.

Mardi 15 avril
"Libère-moi, écoute et sauve-moi"
Le Pardon


9h : Sacrement de Réconciliation (Bernadette Côté Carmel) ou Piscines
14h : Piscines ou Sacrement de Réconciliation (Bernadette Côté Grotte)
15h30 : Messe (Bernadette Côté Grotte)
21h : Veillée récréative

Père Jean-Philippe Fabre témoigne

Dieu n’a pas choisi les meilleurs… Le roi David est un grand pécheur, qui a menti, commis l’adultère, tué
par convenance. Les apôtres Pierre et Judas, au coeur de cette Semaine sainte révèleront leur incapacité
à suivre Jésus.
L’un est renégat et l’autre traître. On pourrait penser que leur histoire s’achève ici. Et pourtant, Pierre, comme David, poussé par la providence divine, saura reconnaître son péché et s’ouvrir à la miséricorde
de Dieu. Judas aurait pu le faire. Ce contre quoi Dieu ne peut rien faire, ce n’est pas tant le péché
que le refus de l’homme de s’abandonner au pardon. Jésus sait que ses disciples ne sont pas à la hauteur
de la croix ; par avance, il leur a déjà pardonné.
En ce jour où nous est proposée une démarche de conversion, puissions-nous simplement nous confesser et marquer notre désir d’être pardonnés par une immersion aux piscines : nous pourrons dire
avec confiance : « Libère-moi, écoute et sauve-moi ! »

Mercredi 16 avril
"Vie et Joie, à vous qui cherchez Dieu"
La Joie

9h45 : Engagements et Messe à la Grotte
11h : Photo
14h30 : Sacrement des malades (Bernadette côté Grotte)
16h30 : Adoration (Bernadette côté Carmel)
21h : Réunion des Hospitaliers (Chapelle Notre Dame)

Père Brice de Malherbe témoigne

« Vie et joie à vous qui cherchez Dieu !»
Cette invitation, ce cri, cette affirmation forte jaillit du coeur du juste persécuté pour l’amour de son Dieu. Comment ne pas appliquer ces paroles du psalmiste à Jésus lui-même : « je suis un étranger pour mes frères…quand j’avais soif, ils m’ont donné du vinaigre » ?
En ce mercredi saint c’est un de ses frères apôtres qui trahit Jésus : le chemin de la Passion et de la Croix est désormais inéluctable. Pourtant, malgré l’angoisse, Jésus vit une grande joie intérieure : il va accomplir sa mission, selon ce que dit l’Écriture, sa mission qui n’est autre que le salut du monde! La source de sa joie est l’amour vivant de son Père et il nous appelle à entrer dans cette joie :
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Soyez fidèles à mes commandements…
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous et que vous soyez comblés de joie ! » .
Amen

Jeudi 17 avril
"Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’Il m’a fait ?"
La Mission

Départ
Cérémonie d’envoi (par salle)
Chemin de Croix

Monseigneur Lefèvre Pontalis témoigne

Voilà que notre pèlerinage s’achève en ce Jeudi Saint qui ouvre le grand « triduum Pascal »,
coeur de notre foi.
Nous avons pu, ici à Lourdes, expérimenter avec Bernadette et quelques belles figures de saints,
la joie de la rencontre, de l’appel, du pardon et de la conversion.
Ce Jeudi Saint nous fait plonger dans les mystères de l’Eucharistie et du Sacerdoce. « Comment, moi aussi, rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ?» par ces sacrements. Aujourd’hui, pour les prêtres,
mais aussi pour chacun de nous, c’est le grand moment où Jésus nous associe au don qu’Il fait de Sa vie.
Dans l’Eucharistie, nous communions à Sa mort et à Sa Résurrection, en consentant, nous-mêmes, à donner notre vie, avec Lui, pour nos frères. Oui, la Messe, comme ce pèlerinage, nous envoie en mission pour être témoins du service et de la charité du Christ.
Que le bienheureux Charles de Foucauld qui avait un grand amour pour la présence réelle du Seigneur
dans l’Eucharistie, nous aide en ce jour à entrer dans l’émerveillement de ce grand « mystère de la Foi »
et à continuer, forts de toutes les grâces reçues à Lourdes, notre chemin de sainteté.

Livret du Pèlerin

Voir le Livret du Pèlerin 2014 "Lourdes, la joie de la conversion"

(Lourdes - Pèlerinage à Lourdes du 13 au 17 avril 2014 - Diocèse de Paris - Association des Brancardiers et Infirmières d’Ile de France)

Quelques Photos

Voir les photos des engagements à la grotte - Photos Lacaze, Photographe officiel à Lourdes